Santé

Mouans-Sartoux  

À Mouans-Sartoux, du bio dans 1000 assiettes

Une journée à l’école c’est évidemment des leçons, la récréation mais aussi… la cantine. Et même si ses menus ne font pas toujours l’unanimité, ce moment quotidien est primordial pour l’enfant. C’est pourquoi la ville de Mouans-Sartoux a développé des repas 100% bio, appréciés par les écoliers, mettant l’accent sur l’économie de proximité et la réduction du gaspillage.

Du bio dans toutes les assiettes

Dans les cantines municipales de Mouans-Sartoux, les cuisiniers concoctent tous les jours de la semaine 1000 repas composés de produits bruts, bio et locaux. Et cet engagement de la ville ne date pas d’hier, car dès 1998 les élus ont introduit leur premier produit bio, la viande de bœuf,  dans les réfectoires municipaux. «Nous étions convaincus que l’alimentation biologique était très importante pour la santé et le respect de l'environnement. Alors qu’en 2008 nos cantines proposaient des repas 20% bio, nous nous sommes fixés un objectif de 100% pour 2012», explique Gilles Pérole, adjoint au maire chargé de l’enfance et l’éducation.

La solution : réduire le gaspillage

À Mouans-Sartoux, l’ambition d’introduire le bio dans les cantines fut un réel succès. Le prix des repas n’a pas augmenté car, dans le même temps, les cantines ont réduit le gaspillage alimentaire. D’ailleurs, depuis 2010, le personnel de restauration pèse chaque jour les restes récupérés dans les assiettes. « Il y a quelques années, nous avions 147 grammes de déchets par repas, alors qu’aujourd’hui nous avons réduit à 30 grammes ». Les cantines de Mouans-Sartoux insistent sur la juste quantité et l’envie des enfants en leur proposant, par exemple, différentes assiettes avec plusieurs tailles de portions.

Des actions pédagogiques à la cantine

Tous les midis, les écoliers sont accompagnés par des animateurs qui les aident à choisir la juste quantité et à goûter de nouveaux plats. « Il y a un dialogue permanent avec les enfants qui sont très heureux de manger des légumes tous les jours, tout comme leurs parents. Nous avons évalué un taux de satisfactions à 97% ». S’ajoutent à cet accompagnement des ateliers de cuisine animés par un chef cuisinier et un animateur qui apprennent aux enfants intéressés à réaliser un plat.

Produire ses propres légumes

Il y a quelques années, la ville de Mouans-Sartoux a développé sa propre régie agricole, d'une taille de 4 hectares. L’agriculteur, employé par la mairie, gère l’ensemble de l’exploitation qui produit chaque année 20 tonnes de légumes. Ce grand jardin potager permet d’alimenter 80 % des légumes utilisés par les cantines de la ville. La régie a un fonctionnement de maraichage classique et produit une grande variété de légumes de saison. « Les terres municipales sont elles aussi un outil pédagogique important, car les enfants viennent très régulièrement dans le jardin de la ville pour aider à planter, à récolter et surtout pour voir d’où viennent les aliments » précise Gilles Pérole.

 

 

Crédits photo : Commune de Mouans-Sartoux

  • Commune de Mouans-Sartoux


  • Alpes-Maritimes

Ces actions peuvent aussi vous intéresser