À quoi servent les milieux humides ?

Qui dit changement climatique, dit augmentation des événement météorologiques extrêmes et de leurs conséquences : crues, inondations, sécheresses, érosion du littoral, etc. Les milieux humides participent à la prévention de ces risques naturels ! Sur le littoral, les mangroves, les deltas, les marais et les estuaires ont un rôle tampon : ils résorbent la puissance des tempêtes, la force et la vitesse des vagues. Grâce à leur végétation, les milieux humides protègent les rives et les rivages contre l’érosion. La plupart des milieux humides peuvent stocker l’eau dans le sol ou la retenir à leur surface : cela diminue l’intensité des crues et les dommages causés par les inondations. L’eau accumulée pendant les périodes pluvieuses ou lors d’évènements météorologiques exceptionnels pourra alimenter progressivement les nappes phréatiques et les cours d’eau pendant les périodes sèches. Cerise sur le gâteau, les milieux humides sont des  puits de carbone naturels, qui atténuent le réchauffement climatique global.

Pour en savoir plus

 

 

 

 

Crédits photo(s) : Thierry Degen / Terra

Ces actions peuvent aussi vous intéresser