Attention la chaleur ou le froid peut empêcher la recharge d'un véhicule électrique

Mobilité et transports durables

L'idée de Guillaume GOUIN

Déposée le 27/06/14

Je suis possesseur d'un véhicule électrique depuis 1 an.
Il s'agit d'une Renault Zoé. Avec le recul, j'en suis extrêmement satisfait.
Bien évidemment, si l'on souhaite encourager l'essor de ce véhicule, il faudra multiplier les stations de recharge.

Mais il y a un point très important a ne pas négliger.

Lorsqu'il fait chaud ( à partir de 25° ), si le véhicule est en plein soleil et qu'il a roulé, la batterie va beaucoup moins bien se recharger. Un ventilateur se met d'ailleurs en route pour essayer de descendre cette température (ventilateur bruyant et consommateur d'électricité ).

Pire encore, si la température est plus élevée ( journée d'été en ville), le véhicule se met en sécurité et la recharge est alors impossible !

Il faudrait donc, à mon avis, envisager que les aires de rechargements soient impérativement abritées.

Cela auraient également l'avantage :
- d'encourager les gens à investir dans un véhicule électrique s'ils savent qu'ils pourront bénéficier de places plus attractives ( ombragées et bien placées dans les villes ).

- d'équiper le toit de ces préaux en panneaux photovoltaïques pour contribuer en toute cohérence au rechargement des véhicules ( avec zone de stockage par hydrogène par exemple : www.atawey.com).

A noter aussi, et c'est également dans la doc technique du véhicule, que la recharge peut être problématique dans le cas de température très basses.

    Laisser un commentaire

    Ces actions peuvent aussi vous intéresser