Avec ce froid, la planète se réchauffe-elle ?

Affirmer que « froid = refroidissement », c’est ne pas tenir compte de la complexité du changement climatique en cours. Les scientifiques observent en effet les tendances sur de longues périodes et dans toutes les composantes du système climatique (atmosphère, océan, cryosphère…). Ils ont besoin d’au moins trente ans pour caractériser un climat. Un hiver rigoureux ou un été pluvieux sont des phénomènes météorologiques qui s’inscrivent dans un temps court (saison, année) et le plus souvent dans un espace limité. Ils ne remettent donc pas en cause la tendance globale au réchauffement sur le long terme : la température moyenne planétaire (terre et océans) a ainsi progressé de 0,89 °C par rapport à celle du 20e siècle et pourrait augmenter de 4 °C d’ici à 2100. En résumé, dans un climat en moyenne plus chaud, il reste possible d’observer des vagues de froid et de battre des records de froid, mais cela est moins fréquent.

Crédits photo(s) : Laurent Mignaux/Terra

Ces actions peuvent aussi vous intéresser