Comment économiser l'eau ?

L'eau est une ressource abondante en France, comparativement à de nombreux autres pays. Cependant, dès qu'un déficit de pluviométrie se prolonge sur plusieurs semaines, les tensions d'accès à la ressource apparaissent. Dans ce domaine, la première des mesures d’adaptation face au déficit de pluviométrie est l’économie. Les économies d'eau sont possibles de multiples manières : en changeant de comportement, en améliorant les réseaux, en adoptant des technologies sobres, en optimisant les usages, en prenant en compte la limitation de la ressource dans les décisions... Les citoyens et les élus peuvent être aussi acteurs en s’emparant de cet enjeu et en faisant des économies d’eau une préoccupation des politiques publiques.

Les secteurs qui consomment le plus en France

Si l'on raisonne en prélèvement brut (volume d'eau prélevé dont une partie retourne dans le milieu), c'est le secteur énergétique qui prélève le plus d'eau, puisqu'il totalise à lui seul 64 % des prélèvements totaux (34 Mds de m3 par an). Suivent l'alimentation en eau potable avec 17 %, l'industrie avec 10 % et l’agriculture avec 9 %. En revanche, si l'on considère les chiffres de la consommation nette (volume d'eau prélevé et qui ne retourne pas dans le milieu), l’agriculture consomme 50 % du total, l'alimentation en eau potable 30 %, l'industrie et l'énergie 20 %. Au total, la consommation nette annuelle s’élève à 6 Mds de m3.

 
Source : la lettre de l'Onerc n°13

Crédits photo(s) : Arnaud Bouissou/Terra

Ces actions peuvent aussi vous intéresser