Energies renouvelables

Paris  

L'eau de la Seine climatise les bureaux

On l’ignore souvent, mais la ville de Paris abrite l’un des plus importants réseaux de froid au monde et le premier en Europe. Climespace, c’est son nom, utilise la fraîcheur de l’eau de la Seine pour livrer du froid dans toute la capitale. Yann Françoise, responsable de la division climat énergies à la mairie de Paris, nous en parle.

Quels sont les avantages du « froid urbain » ?

Rappelons qu’à Paris, le réseau de froid a vu le jour en 1991, avec la reprise, par la société concessionnaire Climespace, de la centrale énergétique des Halles. Après d’importants travaux, elle est devenue la première centrale de production d’eau glacée de la capitale. Le réseau de froid parisien s’est ensuite développé au gré des opportunités. Aujourd’hui, Climespace compte plus de 500 clients : musées, hôpitaux, hôtels de luxe, bureaux… Comparé à des installations de climatisation autonomes, le système permet d’augmenter l’efficacité énergétique de 50 %, de réduire la consommation d’eau de 65 % et celle de produits chimiques de 75 %, tout en diminuant de moitié les émissions de CO2. Ajoutons qu’il supprime les risques sanitaires et garantit la sécurité de l’alimentation.

Cela fonctionne comment ?

Disons simplement que le principe est celui d’une pompe à chaleur inversée. Naturellement froide, l’eau – ou l’air – est utilisée pour refroidir les équipements de production alimentés par électricité ou envoyée directement dans le réseau de distribution : c’est le free cooling. Nous avons neuf sites de production, dont trois en bord de Seine, et trois piscines d’eau glacée (de 1 à 5 °C). Celles-ci servent à stocker le froid pour mieux répondre aux pics de consommation. Nous développons aussi un tout nouveau système dans le nord de Paris, avec un puits de géothermie capable de produire du chaud et du froid.

Le réseau va-t-il encore s’étendre ?

Le réseau de froid est amené à se développer partout où le tertiaire se développe. Il fournit déjà l’air conditionné à quelque 5 millions de m2, soit 10 % de la surface tertiaire à Paris (300 Gwh/an d’énergie vendue). On le sait, les immeubles de plus de 50 m de haut ne peuvent pas se contenter d’une ventilation naturelle et la mode du « survitré » est toujours de mise ! Climespace permet d’éviter les installations à tout-va de climatiseurs rejetant toujours plus d’air chaud et renforçant l’effet d’îlot de chaleur urbain.

Huit centrales dans Paris

  • Centrale Les Halles

Construite en 1978, elle produit également de l’électricité de sécurité pour le Forum des Halles et le Musée du Louvre. Puissance frigorifique : 42 MW

  • Centrale Canada

N’utilisant pas de tour de refroidissement, cette centrale évite la consommation et le traitement de 500 000 m3 d’eau potable par an. Elle ne génère aucun panache de vapeur et supprime tout risque de dissémination bactérienne de type légionelles. Puissance frigorifique : 52 MW

  • Centrale Tokyo 

Située dans les sous-sols du Palais de Tokyo, cette centrale a pour principal atout d’être invisible et inaudible. Puissance frigorifique : 52 MW

  • Centrale Auber : Un chantier hors norme

Intégrée à la station du RER A, elle permet de faire face à la demande croissante de besoin en refroidissement du quartier central des affaires parisien. Puissance frigorifique : 24 MW

  • Centrale Opéra

Située dans les sous-sols des Galeries Lafayette, elle est réservée à la production d’eau glacée. Puissance frigorifique : 33 MW

  • Centrale Étoile

Spécialisée dans la gestion de la production en période de pointe et de fortes chaleurs. Puissance frigorifique : 8 MW

  • Centrale Bercy

Créée pour alimenter la zone Paris Rive Gauche, autour de la Bibliothèque nationale de France. Puissance frigorifique : 44 MW

  • Centrale Paris nord est-Philharmonie

Implantée dans le sous-sol de La Philharmonie de Paris, elle permet  de développer un nouveau réseau dans la zone de la Villette et d’opérer à plus long terme le maillage avec le réseau Paris Nord Est. La Cité de la Musique est déjà raccordée au réseau. Puissance frigorifique : 12 MW

 

Crédits photo : Climespace

  • Climespace


  • Paris

Ces actions peuvent aussi vous intéresser