50 %

Objectif 50 % de véhicules à faibles émissions de CO2 dans les flottes de l’Etat

L’État et ses établissements publics doivent respecter une part minimale de 50 % de véhicules à faibles émissions de CO2 et de polluants atmosphériques, tels que des véhicules électriques. Les collectivités locales s’engagent de leur côté à hauteur de 20 %. Tous les nouveaux bus et autocars qui seront acquis à partir de 2025 pour les services publics de transport, devront être à faibles émissions.

Les projets de décrets relatifs au déploiement de véhicules à faibles émissions dans les flottes publiques, des loueurs et des taxis seront mis en consultation prochainement pour une saisine du Conseil d’Etat à l’automne. La publication de ces décrets interviendra à la fin de l’année. Pour les véhicules légers, les émissions de CO2 ne devront pas excéder 95g/km, les émissions d’oxyde d’azote 60mg/km, et les particules 1mg.

Ces actions peuvent aussi vous intéresser