Rénovation habitat locatif et encadrement des loyers

Rénovation énergétique

L'idée de Sylvain

Déposée le 25/07/14

Dans la perspective d'encadrement des loyers (Loi ALUR), pourquoi ne pas prendre en compte la qualité de l'isolation des logements? Certains propriétaires refusent de prendre en charge tout travaux de rénovation et profitent allègrement de niveaux de loyer indécent dans les zones tendues. Pourquoi ne pas bloquer/encadrer les loyers des logements mal isolés (d'autant plus que les charges de chauffage, collectifs ou individuels, ne sont jamais supportés par le propriétaire loueur).

L'exemple de l'immeuble dans lequel je vis est flagrant : 18 appartements, 1 seul propriétaire, chaudière collective ancienne au fioul, 130 euros de charges par logement (appart 37m2, zone climatique favorable - aix en provence), loyer très élevé (680+130 charges) , simple vitrage pour chaque appartement. Le propriétaire a pourtant largement les moyens financiers d'isoler avec du double vitrage (18x680!). Mais pourquoi s'embêterait-il? Il ne paie pas les charges, et il trouvera toujours des locataires dans une zone aussi tendue au niveau du logement.

Limitons alors spécifiquement les loyers qu'il peut pratiquer (et cette limitation pourrait être levée si les conditions de bonne isolation sont réunies).

    Laisser un commentaire

    Ces actions peuvent aussi vous intéresser